Dernière journée de célébration, pour cloturer la Monaco Classic Week 2019

Ambiance fantastique en cette 4ème journée de la 14ème Monaco Classic Week, malgré le vent faible.

Un grand merci au comité de course, qui a fait le maximum pour lancer des manches et nous faire naviguer.

En sortant de port Hercule, la parade du matin, permet au public des quais et des digues d’admirer la beauté et la diversité des yacht de tradition présents cette semaine.

 

Sur le rond des 15 mètres J, la troisième manche s’annonce déterminante, car elle permettra de départager les deux équipages.

La manche est lancée un peu après 11h, par vent faible de Sud Est.
Tuiga prend un bon départ, à la bouée. Mariska n’est pas loin.

L’équipage est concentré, et règle bien le bateau. Nous avons une bonne vitesse au près, ce qui nous fait arriver à la bouée au vent avec plusieurs longueurs d’avance sur notre adversaire.

Nous savons que le vent sera à droite du plan d’eau, c’est à dire à gauche dans le sens de la descente.

Il faut donc empanner très tôt après la bouée.

Nous préparons un « jibe set », mais changeons d’avis au dernier moment, pour un envoi de spi classique.
Puis l’empannage est retardé.
Pendant ce temps Mariska arrive à la bouée au vent, et empanne tout de suite.
Ils sont dans le vent, et prennent l’avantage.

Nous empannons trop tard, dans la zone où le vent est plus faible.

Notre adversaire va plus vite sous spi.

Nous le voyons filer vers la ligne d’arrivée, sans pouvoir le rattraper.

Nous perdons la manche.

De la déception dans l’équipage, car la victoire semblait assez simple.

 

Nous attendons sur l’eau de voir si une 4eme manche pourra être lancée.

Un dernier départ a lieu vers 15h.

Après le bord de près, et une belle bagarre avec Mariska, nous arrivons en tête à la bouée au vent.

Mais la manche est annulée pour cause de vent faible.

 

Le résultat final de la régate ne changera pas, nous finissons deuxième du classement des 15 mètres J.

Belle victoire de Mariska.

Sur Tuiga, un bel esprit d’équipe s’est consolidé, et de bonnes phases de navigation, très encourageantes pour la suite…

 

Pour nous consoler, une entrée au port mémorable nous attend.

Dans la marina pleine de yachts classiques, à voile et à moteur, Tuiga fait une arrivée des grands jours.

La grand pavois est hissé.

Des coup de canons sont tirés, les cloches et les sirènes résonnent.

Le public applaudit.

Des équipiers sont montés dans les barres de flèches du mât, d’autres sur la bôme. Nous saluons en levant nos canotiers.

Un accueil retentissant nous est fait, par le public présent.

Tous les yachts classiques rendent hommage aux bateaux dont c’est la décennale de l’année de construction, soit les années en 9.

1909 – 2019, Tuiga a en effet 110 ans cette année.

C’est une très belle fête qui clôture cette 14eme Classique Week de Monaco.

 

Cerise sur le gâteau, à notre arrivée, les membres du Yacht Club de Manhattan sont invité à nous rejoindre à bord de Tuiga, afin de partager le superbe Nabuccodonosaure de champagne, de 15 litres, qu’ils nous ont mis au défi de boire mercredi.

De beaux échanges, et un très agréable moment de convivialité à bord.

Nos hôtes sont ravis de visiter Tuiga, et d’y partager ce verre de l’amitié.

La soirée américaine se poursuit jusque tard dans la nuit, dans l’élégance des costumes, sur le thème de « Gatsby le magnifique ».

 

Rendez-vous un jour pour naviguer à New York ?

Histoire à suivre…

 

Un grand merci à vous de nous avoir lus, suivis, et encouragés, sur cette 14ème Monaco Classique Week.

Rendez-vous en 2021, pour la 15ème édition.